NEWSLETTER JANVIER

Chers membres,

L’année 2019 se termine et vous avez toutes et tous contribué à l’existence du club, soit par votre présence aux entrainements, soit par votre participation à des trails ou courses sur route sous les couleurs de NCS TraiLéman, soit par vos échanges sur WhatsApp, soit par votre présence aux divers activités proposées ou tout simplement par le payement de la cotisation. Nous souhaitons vous remercier pour cette belle année passée tous ensemble et allons aborder 2020 avec de belles perspectives tels que le Duo Etoilé choisi comme course-club, le week-end neige, la continuité des sorties restaurant le dernier mercredi tous les 2 mois, les entrainements bien sûr et pleins d’autres choses à venir.

Nouvelle année veut aussi dire nouveau payement. Eh oui la caisse du club a besoin de vos cotisation, n’oubliez pas de la remplir avec vos 200 Fr. Voici les coordonnées grâce auxquelles vous pourrez la nourrir :

Titulaire du compte : TraiLéman

Postfinance, Genève

IBAN : CH47 0900 0000 1267 1253 4

BIC : POFICHBEXXX 

Changement pour notre AG. Nous avions annoncé qu’elle aurait lieu le mercredi 5 février. Elle a été avancée d’un jour soit le mardi 4 février et aura lieu à Cressy, rue Edouard-Vallet 12. Le tram 14, le bus 21 et le bus 43 vous amènent soit dans le quartier soit à 5 mn de marche.

Il reste des places pour le magnifique stage à Majorque préparé par Alex du 2 au 5 avril. Regarde la présentation ci-dessous et n’hésite pas à joindre info@coachalex.ch pour plus de renseignements.

Vous avez encore la possibilité de vous inscrire pour le week-end neige (ski, surf, ski de fond ou raquettes) du 1 au 2 février à Megève avec ce lien jusqu’au 15 janvier : https://doodle.com/poll/xs4gzf5x9bubpcqv

Le coût est d’environ 75 Fr (couchage + brunch du dimanche). Nous organiserons un co-voiturage.

LE DERNIER ENTRAINEMENT 2019

Le jeudi 16 décembre pour le dernier entrainement de l’année, Charly sachant à quoi s’attendre a préféré laisser sa place comme coach à Cyrille. Le pauvre il a dû gérer une folle troupe de 15 personnes étranges. Cela allait du cow-boy, au mexicain, à Batman, à la dame des années 20, à l’écossaise, à un ours, à Charlie, à des Pères Noël à passoire et à un nudiste. Si, si, si il y en a un qui a osé et en plus il promenait son crocodile à bras le corps. Nous avons évité l’émeute ! Bon d’accord c’est vrai il n’était pas tout nu mais en caleçon de bain. Par contre son croco a failli prendre la poudre d’escampette pour aller rejoindre l’Arve. Pour se venger de toute cette folie, Cyrille (le boss, il était en costard) leur a demandé de se transformer en Kenyans pour des éducatifs en rythme et coordonnés. Il a admis que nous l’avions transporté là-bas tellement que nous étions parfaits dans nos gestuelles d’école de course. Puis, c’est lui, à son tour qui a piqué un grain de folie. Il nous a fait courir un 400 mètre à fonds à pied nu. Si, si dans le froid et le mouillé. Mais le pire c’est que nous l’avons fait. Du coup l’année prochaine nous ne reviendrons pas ! Heureusement, nous avons été récompensés et sommes partis affronter le restaurant du tennis pour manger et boire pizzas, pain-surprise et bière. C’est là que Gaud et Jonathan, les heureux gagnants du déguisement 2018 ont remis le magnifique trophée au gagnant 2019, qui se trouve être le fameux baigneur au crocodile. Il a toute une année pour trouver un objet à accrocher au trophée qui en est à son 3ème propriétaire. Pour l’instant il reste transportable, donc pourvu qu’il n’y pende pas le croco !

RETROSPECTIVE 2019

J’aimerais mettre l’accent cette année sur les membres qui ont cherché à se surpasser en augmentant la longueur ou le dénivelé de leurs trails. Ils ne sont pas tous passés aux ultras, mais ils ont simplement allongé leur temps d’effort, ce qui est déjà pas mal.

Il se trouve 2 membres féminins qui se sont lancés pleines d’appréhensions dans leur tout 1er trail et qui l’ont terminé avec le sourire aux lèvres. Soma a sauté le pas à Samoëns avec le 12 km et 330 m D+ et Daniela avec l’Elba trail et ses 20 km et 1080 m D+.

Veronica a affronté le trail de Samoëns et ses 33 km et 2200 m D+.

Notre couple dans la vie se retrouve aussi côte à côte sur leur premier trail et ils n’ont pas choisi le plus moche et le plus simple. Ils ont franchi le pas avec le Scenic trail et ses 54 km et 3800 m D+ et ont réitéré avec les 56 km et 4200 m D+ du trail des Patrouilleurs.

John, l’enragé des trails, car il n’y a pas un week-end où il n’est pas par monts et par vaux a aussi allongé la foulée avec le Samoëns trail et ses 53 km et 3500 m D+ ainsi qu’avec l’OCC et ses 56 km et 3500 m D+. Il ne lui reprendra pas trop d’allonger la distance autant, il a un penchant pour le légèrement plus court.

Gilles a commencé fort la saison en attaquant le tour du Môle avec 35 km mais surtout 3200 m D+. C’était une bonne préparation pour les 75 km et 4900m D+ de la X-Traversée.

Laurent est monté en force petit à petit avec tout d’abord les 55 km et 2700 m D+ du trail Ardéchois, puis les 72 km et 3200 m D+ de la Transjutrail et a atteint le sommet avec les 87 km et 4600 m D+ du Lavaredo trail.

Minh s’est frotté au majestueux Cervin durant les 49 km et 3600 m D+ de l’Ultraks.

Gaud a attaqué fort avec la X-Traversée et ses 75 km et 4900 m D+ puis a enchainé avec les 80 km et 5000 m D+ du Grand raid des Pyrenées.

Romaine est restée du côté romand avec les 42 km et 2600 m D+ du trail des Paccots. Elle a aussi parcouru le territoire genevois avec les 42 km du marathon de Genève.

Johanna et Enguerrand se sont cotoyés au départ du 55 km et 4200 m D+ du Montreux trail festival. Un des deux a pris la poudre d’escampette. Lequel ? On va me traiter de féministe si je le dis…

Alexandre a vaincu les 60 km et 3500 m D+ du trail du Petit Saint-Bernard en ayant tout d’abord fait une étape avec les 50 km et 1800 m D+ de l’Urbantrail des singes et une autre avec les 51 km et 3900 m D+ du trail des Hauts-Forts.

Les 70 km et 3600 m D+ du Nendaz trail ont attiré 4 membres du club qui l’ont d’ailleurs tous superbement bien terminés. Il faut quand même que j’en parle : 3 filles sont montées sur la boite. Il s’agit d’Isabelle, de Johanna et d’Ophélie. Paul n’était vraiment pas loin d’y poser un pied lui aussi.

Danny a terminé avec une grande joie son 1er ultra sur les 85 km et 3600 m D+ de la Swiss Alpine Irontrail.

Boris a quant à lui bouclé les 90 km et 6100 m D+ de la Swiss Peak dans des conditions climatiques digne des plus mauvais jours.

Carlos a fait chauffer ses baskets dans les pentes des 42 km et 3500 m D+ du trail des Vanoises.

Cyril M. s’est élancé sur les 71 km et 5400 m D+ du trail de la Vanoise. Il a tenté le plus long avec l’UTMB qu’il a malheureusement dû abandonner. Mais il n’est pas le seul dans ce cas cette année que cela soit sur les trails de courte comme de longue distance. La prudence est souvent « mère de sûreté ».

2 filles se sont prises au jeu de l’ultratrail, Monica pour la CCC avec 101 km et 6100 m D+ et Camille avec la Swiss Alps et ses 100 km et 5400 m D+. Monica avant ce bel exploit a trainé ses baskets sur la Jura Swiss trail avec 55 km et 3200 m D+ d’enfer entre la neige, la grêle, la pluie et le froid. Quand on dit que le mental fait beaucoup, là c’est sûr que sans la tête elle aurait arrêté bien avant l’arrivée. Elle s’est réchauffée sur les 75 km et 4900 m D+ de la X-Traversée et a juste échappé à l’orage. Camille, elle, a fait son 1er podium avec les 22 km et 1270 m D+ du trail de Musièges. L’endurance mise à rude épreuve sur son ultra lui a donné des ailes sur le court.

Laura est une habituée des ultratrails, cette année elle s’est élancée sur les 85 km et 5200 m D+ de la Maxi-Race et les 87 km et 4600 m D+ du Lavaredo.

Xavier a dépassé la barre des 100 km en courant les 112 km de la Swiss Canyon trail et en s’élevant de 5500 m.

Jérémy a quant à lui enchainé les longues distances en commençant avec le Scenic trail et ses 54 km et 3800 m D+ puis a continué avec les 101 km et 6100 m D+ de la CCC et les 111 km et 8400 m D+ de de la X-Alpine. C’est sûr qu’en 2020 il attaquera un ultra du style de l’UTMB.

Vincent a franchi très rapidement le pas jusqu’à l’ultratrail en débutant par des petites distances, puis en passant par le Xtrail de Courchevel et ses 54 km et 4000 m D+ puis le 85 km et 5400 m D+ de la Maxi Race pour finir en beauté, ce qui n’était pas couru d’avance au vu du temps affreux qu’il y a eu, avec les 170 km et 10800m D+ de la Swiss Peak. Un petit Tor des géants en 2020 ?

Charles a fait faux bond au duo magique qu’il forme avec Magali avec souvent des superbes podiums, et s’est aventuré seul sur les 115 km et 7000 m D+ de la Maxi-Race. Mais cela ne lui a pas suffi et il est allé se frotter aux 115 km et 6470 m D+ du trail des Bourbons. Mais il n’est pas allé seul sur le grand raid de la Réunion, Paul l’a suivi dans ses délires et a parcouru le même itinéraire que lui. Ils ont fait un incroyable parcours en finissant respectivement à la 36ème et 94ème place.

Magali en a profité pour aussi allonger ses distances et dénivelés avec les 39 km et 2300 m D+ du trail des Glières, les 42 km et 2500 m D+ de la Maxi-Race et les 49 km et 3600 m D+ de l’Ultraks.

Alex, notre coach, a enfourché son VTT pour les 125 km et 5000 m D+ du Grand Raid Verbier-Grimentz où il a quand même terminé à la 40ème place. Il a ensuite enfilé ses baskets de trail pour le marathon de Zermatt avec ses 1944 m D+ et là aussi il a terminé à une place très honorable, la 7ème.

Jérôme notre ultratraileur par excellence a dû ronger son frein cette année suite à une blessure. Dès que son corps lui a permis de remettre un pied devant l’autre en courant, il n’a pas fait un petit trail, mais a tout de suite affronté le trail des Aiguilles Rouge avec 54 km et 4000 m D+.

Et pour finir une belle performance à signaler, Davide a couru le Genève marathon en 2h57 !

Toutes ces distances et dénivelés font tourner la tête, mais heureusement nous savons encore la garder sur nos épaules !

COURSE CLUB ANNEE 2019

Que de sueurs, d’efforts et de courbatures pour arriver à courir tous ces beaux trails, mais finalement que de plaisir ! Les couleurs de Trailéman ont été portées loin comme aux Canaries et à Madère ou tout proche comme à l’Escalade. Pour cette année, vous n’avez plus qu’à piocher dans cette grande quantité de terrains de jeux à disposition de vos « gambettes ».

STAGE A MAJORQUE

L’AGENDA DES ENTRAINEMENTS DE JANVIER A MARS

Des modifications peuvent survenir, mais dans ce cas vous serez avertis par mail, WhatsApp et Facebook. Les RDV au Salève peuvent varier d’endroits, mais tout est indiqué dans le mail que vous recevez chaque semaine.

Newsletter rédigée par Elisabeth Lafferma (secrétaire NCS TraiLéman)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close